La Fissure

Publié le


La quête d’autonomie est primordiale à l’adolescence et elle se construit dans son rapport aux autres. Le dialogue avec les autres, nécessaire à cette découverte, est souvent brimé par différentes entraves. Cette situation d’apprentissage vise à développer la capacité à reconnaître et à identifier différentes formes d’entraves au dialogue. Pour ce faire, à l’aide du site ÉducArt du Musée des Beaux Arts de Montréal, on analyse l’œuvre de Geneviève Cadieux « Elle et lui (avec main de femme) ».  Les élèves sont ensuite amenés à faire de même à partir de situations de leur vie courante.

Par Valérie Doré et Yuri Dupuis-Jobin

Vous trouvez cette SAE intéressante? D’ici le 18 mars, prenez une minute pour répondre au sondage mené par l’UQTR sur l’utilisation d’ÉducArt en ECR. Merci! Vous courrez ainsi la chance de gagner une paire de billets pour le Musée des Beaux-Arts de Montréal ! 🙂

Éléments constitutifs de la SAE

Intention pédagogique

Au terme de cette activité, l’élève sera en mesure de reconnaître des entraves au dialogue à partir des tensions que suscitent différentes situations de dépendance ou d’autonomie.

Compétences en éthique et culture religieuse
  • Réfléchir sur des questions éthiques
  • Pratiquer le dialogue
Thème et éléments de contenu
  • L’autonomie
Progression des apprentissages
  • Reconnaître en situation de dialogue une généralisation abusive, une attaque personnelle, un appel au clan, un appel à la popularité, un appel au préjugé, un appel au stéréotype et un appel à l’autorité.
Production attendue
  • À partir d’une situation qui génère des tensions au sujet de l’autonomie, les élèves doivent formuler et expliquer une entrave au dialogue. [Non évaluée]
  • À partir des procédés créés par les équipes d’élèves, ceux-ci doivent identifier les entraves au dialogue présentes dans les différentes situations et justifier leur choix. [Évaluée]

Documents et ressources

Commentaires
Haut