Légitime défense

Publié le

Situation d’apprentissage et d’évaluation utilisant le site EducArt.ca

L’égalité homme-femme est un sujet on ne peut plus d’actualité. Les différents mouvements pour revendiquer les droits des femmes obligent à questionner, voire redéfinir certains principes à la base de la justice. À partir de deux œuvres du Musée des beaux-arts de Montréal, cette SAE propose aux élèves de découvrir différentes représentations de la justice à travers le temps et d’imaginer la rencontre de ces différentes façons de l’aborder.

Par Annie Turbide et Alexandre Chenette

Vous trouvez cette SAE intéressante? D’ici le 18 mars, prenez une minute pour répondre au sondage mené par l’UQTR sur l’utilisation d’ÉducArt en ECR. Merci ! Vous courrez ainsi la chance de gagner une paire de billets pour le Musée des Beaux-Arts de Montréal ! 🙂

Éléments constitutifs de la SAE

Intention pédagogique

Au terme de cette activité, l’élève sera en mesure de :

  • Démontrer qu’il existe, selon les sociétés et les époques, différentes façons d’aborder la justice.
  • Reconnaître et nommer des principes sur lesquels s’appuie la justice (ex. : l’égalité, l’équité, le respect de la personne, le mérite, etc.)
Compétences en éthique et culture religieuse
  • Réfléchir sur des questions éthiques
  • Pratiquer le dialogue
Thème et éléments de contenu
  • La justice
Progression des apprentissages
  • Nommer différentes façons de concevoir la justice
  • Nommer des principes sur lesquels s’appuie la justice
  • Expliquer, à partir de questions sociales, en quoi la justice peut être abordée de différentes façons selon les sociétés.
  • Nommer des repères qui soutiennent et enrichissent la réflexion éthique sur la justice.
Production attendue
  • Sous la forme choisie par l’élève (bande dessinée, texte, affiche, capsule vidéo, etc.), donner une voix à un ou des personnages leur permettant d’entrevoir d’autres conceptions de la justice.

Documents et ressources

Commentaires
Haut